Solutions de financement d’achat de terrain et de construction de maison

prêt immobilier
Obtenir un prêt immobilier au meilleur taux en engageant un courtier à Nogent le Rotrou
avril 24, 2019
courtier immobilier
Rachat de crédit à Nantes : engager un courtier spécialisé
juin 21, 2019
Achat de terrain et de construction de maison

La construction d’une maison est un investissement onéreux. Ainsi, recourir à un financement externe s’avère nécessaire. Le prêt bancaire demeure la solution la plus classique. Toutefois, cette option dépend de plusieurs critères tels que le revenu, les garanties ou encore l’apport personnel. Il faut dans ce cas prévoir des prêts complémentaires comme les prêts conventionnés ou les prêts relais. Dans cet article, on va vous explorer tous les types de financement possibles pour vous aider à faire votre choix.

Le prêt bancaire

C’est la première option pour financer la construction de sa maison ainsi que l’achat d’un terrain. Le prêt immobilier est un prêt amortissable contracté pour une durée maximale de 30 ans. Généralement, le remboursement s’effectue mensuellement ou selon la possibilité de l’emprunteur. Il faut cependant retenir que les banques ne financent jamais le projet intégralement. Elles exigent souvent un apport personnel de 15 % à 30 % du montant total. C’est le principe du risque partagé.
Avant de faire sa demande, il est toujours recommandé de faire une simulation de crédit immobilier. Cela permet non seulement de gagner du temps, mais également de comparer les différentes offres de crédit immobilier. De cette façon, on peut déjà préparer son plan de financement et choisir la meilleure offre de crédit en termes de taux d’intérêt ou de mensualité, par exemple. À l’aide de la simulation, on pourrait en outre prendre connaissance des conditions ainsi que la liste des documents requis pour la demande.
Les banques essaient toujours de limiter autant que possible leurs risques. Pour prétendre un financement à la hauteur de ses besoins, il faut monter un dossier solide. Signer, par exemple, un CCMI ou contrat de construction de maison individuelle donne plus de fiabilité au dossier.
Le site expobat.fr apporte des conseils très utiles et pratiques pour ceux qui sont à la recherche de financement pour leurs projets immobiliers. N’hésitez pas donc à le consulter.

Le prêt à taux zéro ou PTZ

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un prêt exempté d’intérêts. Mis en place en 2011, ce type de crédit est le fruit de la collaboration entre l’État et les établissements bancaires. Le prêt à taux zéro s’adresse exclusivement aux familles qui ne disposent pas encore de résidence principale. Seules les banques qui ont signé une convention avec l’État peuvent proposer ce produit, entre autres BNP Paribas, Crédit mutuel, la banque postale ou encore la société générale.
Il y a tout de même quelques conditions préalables à l’octroi du prêt, à savoir la nature de l’activité ou les ressources du foyer, l’effectif du membre de la famille et la localisation géographique. Le montant ainsi que la durée du prêt seront calculés en fonction de ces critères. Il faut retenir que le prêt a été mis en place par l’État afin d’offrir aux familles à revenu modeste, l’opportunité d’avoir leurs propres maisons.
Actuellement, le financement peut aller jusqu’à 40 % du montant total du projet.

Le prêt conventionné et le prêt d’accession sociale

Le prêt conventionné suit le même principe que le prêt à taux zéro, c’est-à-dire, donner le moyen aux familles à revenu modeste d’avoir leurs propres maisons. Par contre, il ne nécessite pas de ressources au préalable et le financement pourra couvrir l’intégralité des dépenses. Sa particularité réside dans le fait qu’il permet également de financer un immobilier destiné à la location.
À son opposé, le prêt à l’accession sociale, exige des ressources, et l’immobilier, objet de financement ne doit en aucun cas servir de location. Ce type de locations est très intéressant pour ceux qui veulent construire maison neuve ou acheter un terrain car le taux d’intérêt est très faible et révisable. Normalement, le taux ne dépasse pas 3,20 %. De plus, la durée peut aller de 5 ans à 35 ans.
Ce prêt est cumulable avec d’autres prêts complémentaires tels que le prêt à taux zéro ou le prêt pour les fonctionnaires.

Le prêt immobilier fonctionnaire

Ce prêt est réservé exclusivement aux employés de la fonction publique. Il permet de financer l’achat d’un terrain et de faire construire une maison neuve. Ce type de prêts présente de nombreux avantages compte tenu du fait qu’il est le moins risqué pour la banque : taux relativement faible proche de 1 %, baisse de la prime d’assurance, cautionnement gratuit. Dans certains cas, l’apport personnel n’est même pas exigé.
Vu que les offres des établissements bancaires ne sont pas similaires, il est toujours préférable d’effectuer des simulations de prêt avant de faire son choix. Il existe toutefois quelques contraintes car la construction à financer doit se trouver à 50 km du lieu de travail au plus. En outre, le financement couvre uniquement 35 % du montant du projet. Il peut même varier selon la localité géographique ou le nombre de pièces prévues dans la maison.
En bref, il a été constaté que la promotion immobilière est priorisée par l’État. Chaque ménage a désormais l’occasion d’avoir sa propre maison. Sachez que la construction d’une maison neuve donne également droit à un frais de notaire réduits.