Comment bien négocier son prêt immobilier ?

L’achat d’un appartement
Durée pour le prêt immobilier d’un investissement locatif
août 1, 2016
un crédit bancaire
Crédit immobilier en cas de vente de votre logement
août 1, 2016
prêt immobilier

Après la signature du compromis de vente, l’acheteur dispose de 45 jours pour optimiser le financement de son projet immobilier. Les banques et organismes bancaires ne peuvent accorder un endettement supérieur à 33 % car l’emprunteur doit disposer d’un reste à vivre suffisant pour couvrir ses besoins et ses dépenses courantes. Vous pouvez vous recourir à www.credits-immobiliers.info/ pour mieux vous renseigner 

Actuellement les taux d’emprunt sont à leur niveau le plus bas et par conséquent particulièrement favorable aux acheteurs. Si vous avez trouvé le bien immobilier de vos rêves, vous pouvez négocier votre prêt et espérer une baisse pouvant aller de 0.25 à 0.35%. Pour accorder un crédit immobilier, les banques sont tenues de respecter un seuil d’endettement. La loi prévoit le respect de la règle des 33% c’est-à-dire qu’il doit rester au minimum 600 euros comme reste à vivre, plus 150 euros par personne supplémentaire vivant au foyer. Actuellement, certaines banques sont prêtes à baisser le seuil minimum à 400 euros environ. Les personnes qui disposent de gros revenus ou d’un patrimoine important peuvent également tirer profit de la faiblesse des taux d’intérêt et prétendre à des prêts beaucoup plus élevés.

Les bons clients des banques ont toutes les chances de pouvoir négocier des prêts immobiliers à des taux bancaires très attractifs. Les banques apprécient beaucoup les clients sérieux qui tiennent bien leurs comptes sans jamais être à découvert et qui souscrivent chez elles leur assurance de crédit immobilier. Si c’est votre cas, vous disposez là d’un atout d’envergure. Dans le cas contraire, essayez de présenter des relevés de compte exemplaire au moins trois mois avant votre demande de crédit et évitez les dépenses inconsidérées et débridées. Un emprunteur peut également espérer bien négocier son prêt immobilier s’il dispose d’un apport personnel important. Une banque est souvent prête à accorder des bonus de taux si l’emprunteur détient entre 20 et 30% du capital nécessaire à l’achat du bien immobilier.

Il est toujours possible de négocier un crédit immobilier et il ne faut pas hésiter à faire jouer la concurrence. Pour profiter du meilleur taux, l’emprunteur doit faire le tour des banques pour s’informer sur leurs offres de prêt. Les banques et organismes de crédits n’ont pas tous la même version du bon client. Etre un emprunteur solvable ne signifie pas forcément disposer de gros revenus. Les banques cherchent aussi à financer de nouveaux clients. Alors il ne vous reste plus qu’à faire jouer vos talents de négociateur pour décrocher  le meilleur taux et acquérir le bien de vos rêves.